FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire
Les rubriques du site :
Photo gagnante du concours jeunes
2019
La citation du jour
Gilbert Cesbron : En chacun de nous, c'est Dieu qui pédale et le Diable qui fait la roue libre.
AG2015> Les photos du concours photo
Dernières brèves
AG2015> Les photos du concours photo
Catégories
- Documentation
- Commissions
- Organisations
- Dossiers
- espaces
- Qualifications
- Gestion du site
- Glossaire
2018 2017
FFCT-Centre-Val de Loire

Toute l’information régionale du tourisme à vélo et du cyclotourisme.

https://ffct-centre.org

Accueil > Archives > 2010 > Le Berry vous dévoile tous ses charmes


qrcode:spip.php?article895

Le Berry vous dévoile tous ses charmes

Les Berrichons sont à juste titre fiers de leur patrimoine, de leur histoire, de leur culture. La preuve ? Vous la trouverez dans le cycloguide publié en fin 2008 mais aussi dans le séjour proposé au mois de septembre 2010 à Sainte-Montaine, et encore dans la Randonnée Permanente de "la Route Jacques Coeur", judicieusement relookée, qui vient d’obtenir le label fédéral

Il faut être bien ignorant de l’histoire de France pour ne pas se souvenir de la place qui a tenu Bourges et le Berry. Quel film à grand spectacle que celui qui retrace le destin du pays des Bituriges et d’Avarich, devenue Avaricum, capitale de l’Aquitaine romaine, protégée par ses forêts et ses marécages et pourtant livrée à de multiples invasions. C’est ensuite le décor des luttes séculaires entre Plantagenêts et Capétiens, entre les Anglais venus du sud-ouest et Charles VII, le "petit roi de Bourges" dont le Grand Argentier se nomme Jacques Coeur. Curieux refuge que ce Berry qui se trouve au coeur de toutes les batailles : guerres de religion, Fronde, invasions des "alliés" européens en 1815, des Prussiens en 1870, de l’armée allemande en 1940 !

Il faut être fâché avec la géographie pour méconnaître la plaisante diversité des régions naturelles du Berry : il n’y a pas de montagne certes, mais de grandes forêts comme en Sologne, de vastes plaines céréalières comme la Champagne Berrichonne, des bocages verts et vallonnés comme le Boischaut, des collines où pousse la vigne, tel le Sancerrois, d’autres vallonnements plantés d’arbres fruitiers et de forêts millénaires, le Pays Fort. N’oublions pas les vallées de la Loire et de l’Allier... Bref, un patchwork aux mille attraits qui semble dessiné pour satisfaire aux aspirations des randonneurs.

Il y a déjà une année qu’un cycloguide consacré au Berry, c’est-à-dire aux départements du Cher et de l’Indre a été publié par les soins de la FFCT   et de l’IGN. Il contient 24 fiches qui couvrent l’essentiel des richesses de cette Province mythique. Vingt-quatre itinéraires documentés qui sont proposés aux cyclotouristes. Ces itinéraires sont eux-mêmes fractionnables en 3, 4 ou 5 circuits courts, accessibles aux pratiquants les moins entraînés. Disponible auprès de l’IGN, dans certains points de vente comme la FNAC, mais aussi auprès des CoDeps 18 et 36, c’est un outil précieux pour tout cyclotouriste qui s’intéresse à son environnement (serait-ce un pléonasme ?).

La Randonnée Permanente créée par les Cyclotouristes Berruyers, "La Route Jacques Coeur" connaît un second souffle. Si la boucle de 440 km est maintenue, qui, entre Culan et La Bussière, visite les exceptionnels joyaux que sont châteaux, abbayes et cités jalonnant la plus ancienne route touristique de France, elle trouve une alternative dans les 3 circuits tracés au départ de Bourges, de Saint-Amand-Montrond et de Sancerre, dont la longueur a été limitée pour pouvoir être accomplis chacun en une journée. Cerise sur le gâteau, cette superbe randonnée permanente vient d’obtenir le label fédéral sous le numéro 257/09. Le correspondant de la "Route Jacques Coeur" est désormais Jacques Lacroix qu’il ne faut pas hésiter à contacter... surtout à l’heure où se concoctent les projets pour 2010 et au-delà.

Et puis, troisième élément de ce fabuleux tiercé, la ligue propose un séjour en Berry, du 12 au 19 septembre 2010. Après Vesdun qui a accueilli quatre années de suite le séjour "Chênes, Châteaux et Bouchures" et qui a obtenu un grand succès auprès de la centaine de participants, c’est à Sainte-Montaine cette fois que le village Azureva hébergera les cyclotouristes. Comme d’habitude, six boucles seront proposées aux participants, leur permettant de randonner successivement en Sologne, en Pays Fort, en Val de Loire et dans le Sancerrois. Une véritable cure de bien-être au pays de Raboliot, l’inoubliable braconnier de Maurice Genevoix, au coeur d’une terre de légendes et de sorcellerie. Le village Azureva est particulièrement accueillant et confortable. Si les randonnées n’ont pas épuisé les cyclos, ceux-ci trouveront matière à terminer la journée dans la piscine, sur les terrains de tennis, de volley, de basket, de boules, au mini-golf ou encore avec les jeux d’intérieur. Il y a même un vaste plan d’eau où l’on peut pêcher, faire des promenades en barque ou... habitude oblige... en pédalo !

Si un tel nirvana vous séduit, contactez Jacques Lacroix qui en assurera l’encadrement avec le concours de Jean-Pierre Chauveau. Mais faites vite : il n’y a que 30 places et les inscriptions n’ont pas tardé.

Comme tous les connaisseurs, vous savez déjà que "le Berry c’est magique" !

mardi 5 janvier 2010 , par LACROIX Jacques


Article précédent : Les couacs au Challenge du Centre

Article suivant : La formation de l’initiateur : le deuxième niveau des cadres de la FFCT