FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire
Les rubriques du site :
Photo gagnante du concours jeunes
2019
La citation du jour
H. G. Wells : Every time I see an adult on a bicycle, I no longer despair for the future of the human race.
AG2015> Les photos du concours photo
Dernières brèves
AG2015> Les photos du concours photo
Catégories
- Documentation
- Commissions
- Organisations
- Dossiers
- espaces
- Qualifications
- Gestion du site
- Glossaire
2018 2017
FFCT-Centre-Val de Loire

Toute l’information régionale du tourisme à vélo et du cyclotourisme.

https://ffct-centre.org

Accueil > Archives > 2010 > Les couacs au Challenge du Centre vu par le papa !


qrcode:spip.php?article770

Les couacs au Challenge du Centre vu par le papa !

Et que dire des intempéries… celles du Blanc en particulier. En se rendant à leur 1ère organisation, une déviation au niveau du Zoo de Beauval suite à la crue du ruisseau nous fit faire demi-tour à Selles pour revenir de l’autre côté du pont ! L’accueil ce jour là se fit sous des barnums. La pluie nous rattrapa du côté d’Angles sur Anglin et ne fit qu’empirer nous obligeant à rentrer par le petit circuit. A l’arrivée j’appuyai mon vélo à un pied d’un barnum sans me rendre compte qu’il y avait une gouttière… j’ai faillit retrouver la sacoche pleine d’eau ! Ce jour-là tout le monde se changeait dans les toilettes… hommes et femmes mélangés… Quant au cyclo nogentais qui m’accompagnait, il a du attendre Nogent pour se changer du bas ayant oublié slip et pantalon chez lui.

A leur deuxième édition la pluie s’est mise à tomber au moment des inscriptions (8h30), nous n’avions pas déchargé les vélos bien au sec à l’intérieur de la voiture. Vers 10h, la pluie n’ayant pas cessée, le président du club nous invita à aller au ravitaillement en voiture, pour une fois nous avons pu profiter plutôt 2 fois qu’une du ravito… et il y avait du rab. Heureusement le soleil est revenu vers midi nous permettant d’aller effectuer un petit tour l’après-midi. Mais leur 3e organisation s’est déroulée sous un soleil magnifique.

D’autres challenges sous la pluie m’ont laissé, malgré tout, de bons souvenirs : Les larmes de Cassandre à Mer, les giboulées de Veretz, la neige de Bonneval, sans oublier le vent de la Beauce à MSD   Chartres.

Moi aussi j’ai connu des erreurs de parcours : ayant quitté mes filles et le circuit VTT   pour aller pointer par la route un BPF   voisin, je repris le circuit VTT   et loupant une flèche je m’égarai dans les bois. Mon sens de l’orientation et le fond de carte m’ont permis de retrouver le circuit plus loin. Ce jour-là j’ai pu apercevoir pour la première fois, tapotant sur un tronc d’arbre, un magnifique pic noir.

J’ai me suis même fait rapatrié au challenge à Ste Solange, étant seul du club à VTT  , j’avais opté pour le grand parcours plus long que prévu ; une sévère côte dans les vignes commença à me faire apparaître des crampes et je fus obligé d’abandonner au ravito.…

Et que dire d’un parcours où il avait été oublié de comptabiliser10km sur le descriptif, quelle surprise pour ceux qui voulaient 120km et qui en firent 130.

Estelle n’a pas parlé de la « ficelle », très utile pour tirer les vététistes fatigués ou ayant des problèmes mécaniques. Découverte lors d’une randonnée en novembre, cette ficelle fait partie de notre équipement de secours et elle a déjà servi 2 fois lors de randonnées du Challenge ainsi qu’une fois par un jeune pour me ramener lors d’une sortie hivernale où la roue libre rendit l’âme.

C’est sûr, on en oublie. Mais se souvient-on vraiment des randonnées où rien ne se passe ? Ce sont bien ces mauvais moments qui font les meilleurs souvenirs qui nous amènent à sourire lorsqu’on y repense.

Alors bonne route ou bon chemin sur les randonnées du Challenge ou d’ailleurs.

lundi 4 janvier 2010 , par DELEPORTE Jean-Pierre


Article précédent : Les couacs au Challenge du Centre vu par le papa !

Article suivant : Le Berry vous dévoile tous ses charmes