FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire
Les rubriques du site :
Photo gagnante du concours jeunes
2019
La citation du jour
Louis Mermaz : S’arrêter, lorsque l’on est sur une bicyclette, cela revient à tomber.
Concours photo 2018 : toutes les photos participantes
Dernières brèves
Concours photo 2018 : toutes les photos participantes
Catégories
- Documentation
- Commissions
- Organisations
- Dossiers
- espaces
- Qualifications
- Gestion du site
- Glossaire
2018 2017
FFCT-Centre-Val de Loire

Toute l’information régionale du tourisme à vélo et du cyclotourisme.

https://ffct-centre.org

Accueil > Archives > 2004 > BOURGES : un licencié des Cyclotouristes Berruyers accidenté


qrcode:spip.php?article278

BOURGES : un licencié des Cyclotouristes Berruyers accidenté

Un de plus = encore un de trop...

Philippe PETIT a été percuté par une voiture. Sérieusement blessé il est hospitalisé à Clermont-Ferrand.

Notre camarade Philippe PETIT, licencié aux CTB depuis ses débuts cyclotouristes et âgé de 35 ans, réside pour son travail près de Clermont-Ferrand.

Vendredi 10 décembre, vers 16h30, il faisait une sortie en vélo et roulait, comme d’habitude en ce qui le concerne, bien à droite de la route. Il a vu surgir une voiture (Trafic ?) qui sortait d’un virage à droite, face à lui. Le conducteur semble n’avoir pu maîtriser sa trajectoire, s’est déporté vers la gauche et a percuté Philippe, le projetant sur le talus du bas-côté. Je n’ai pas de précisions sur la raison de cette perte de contrôle (givre possible) ni sur l’enquête qui a suivi. Selon mes informations, le conducteur est lui-même cyclotouriste et a immédiatement porté secours à Philippe, appelant les pompiers et transportant son vélo très endommagé.

Philippe a perdu connaissance quelques instants mais a pu ensuite donner les coordonnées de ses parents à Asnières-les-Bourges.

Sous réserve de diagnostic plus précis et plus récent, notre ami n’aurait pas de fracture, serait très contusionné sur tout le côté gauche et aurait subi des lésions à la rate, justifiant une intervention chirurgicale.

Il est hospitalisé au CHU de Clermont-Ferrand et, aux premières informations, devrait y rester au moins 3 semaines.

Dernière précision, Philippe ne portait pas de casque. Il n’en porte jamais. Sa tête n’aurait pas souffert.
Des nouvelles fraîches dès que possible. Et rassurantes, je l’espère pour ce cyclo exemplaire à plus d’un titre.

vendredi 17 décembre 2004 , par LACROIX Jacques

Mots clés : 18-Cher


Article précédent : La taille d’un vélo : le cadre

Article suivant : Co. dir. du co.dep. 36 de la FFCT