FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire
Les rubriques du site :
Photo gagnante du concours jeunes
2019
La citation du jour
(Anonyme) : Souhaiter une bonne année à des cyclos, c'est peupler leurs rêves de trois cent soixante-quatre et une randonnées.
Concours 2017 : toutes les photos
Dernières brèves
Concours 2017 : toutes les photos
Catégories
- Documentation
- Commissions
- Organisations
- Dossiers
- espaces
- Qualifications
- Gestion du site
- Glossaire
2018 2017
FFCT-Centre-Val de Loire

Toute l’information régionale du tourisme à vélo et du cyclotourisme.

https://ffct-centre.org

Accueil > Archives > 2015 > Criterium du Jeune cyclotouriste : annexes


qrcode:spip.php?article1094

Criterium du Jeune cyclotouriste : annexes

 Test connaissance théorique et pratique de réparation de vélo

Le test sera identique pour tous les participants.
Ce test se déroule sous forme pratique et/ou théorique qui porte par exemple sur :

  • Le démontage et remontage d’une chaîne.
  • La réparation d’une crevaison.
  • La connaissance générale des pièces d’un vélo, etc.

 Test de pilotage route et VTT  

Le test de pilotage étant une épreuve spécifique, le participant pourra retirer son sac à dos. Néanmoins, il conservera son casque, son vélo, les pédales et les chaussures utilisées sur le parcours.

Ce test doit être considéré comme une activité promotionnelle de la FFCT   et devra, autant que possible, être placé à l’arrivée. De ce fait, le temps alloué pour les parcours ne tiendra pas compte du temps du test.

Les participants sont autorisés à faire un repérage pédestre du parcours, accompagné par un officiel.

Des dispositions devront être prises pour que les participants ne s’exercent pas sur le terrain de maniabilité avant les épreuves. En aucun cas les participants ne devront se situer dans les zones matérialisées, à pied ou avec leur vélo en dehors de leur ordre
de passage, sous peine d’élimination du test de pilotage.

Quel que soit le type de finale :

Le parcours comportera 4 zones minimum avec 3 obstacles minimum par zone. Les zones seront matérialisées par de la rubalise fixée au sol dans le sens de la largeur et de la longueur (crochets ou poids cylindriques en acier D = 5 cm / H = 3 cm par
exemple). Les zones ne seront pas contigües afin de récupérer. Les zones devront être franchies dans l’ordre prévu au départ (numérotage préconisé).

A l’intérieur de chaque zone aucune faute (pied – rubalise touchée - chute, appui) ne devra être commise pour que le participant puisse bénéficier du maximum de points attribués

TOTAL / 80 (exemple de répartition : 4 zones à 20 pts par zone en moyenne, à adapter en fonction du nombre d’obstacles par zone et de leur difficulté)

Ordre des zones non respecté = - 5 pts par erreur
Non franchissement d’un obstacle d’une zone (pour inciter à essayer de franchir l’obstacle) = - 10 pts
Franchissement d’un obstacle d’une zone non réussi = - 5 pts
Barre à terre, balle tombée, … = - 3 pts
Plot déplacé, touché, renversé… = - 1 pt
Chute ou les 2 pieds à terre en même temps = - 3 pts
Sortie de zone, roue complète = - 3 pts
Appui corps ou pédale = - 3 pts
Pied à terre dans une zone matérialisée = - 1 pt
Rubalise touchée = - 1 pt

Hauteur des plots : 15 à 25 cm.

Les obstacles artificiels d’une hauteur supérieure à 30 cm (barre horizontale par exemple) devront être de moindre poids et tomber en cas de touche du participant (fil ou élastique interdit)

Des dispositions devront être prises pour que les participants ne s’exercent pas sur le terrain de maniabilité avant les épreuves. En aucun cas les participants ne devront se situer dans les zones matérialisées, à pied ou avec leur vélo en dehors de leur ordre
de passage, sous peine d’élimination du test de pilotage.

 Test de pilotage route : maitrise et maniabilité

Le test pilotage route pourra être choisi parmi ces exemples, la liste n’est pas exhaustive (voir les jeux du document FFCT « Apprentissage »).

 Test de pilotage VTT   : maitrise et maniabilité

Le test pilotage VTT   pourra être choisi parmi les exemples ci-dessous, la liste n’est pas exhaustive. Le parcours devra être réalisable à l’enroulé.

  • Franchissement d’une bosse, d’un talus, d’une fosse, d’un escalier.
  • Montée et descente avec dévers.
  • Passage d’un tronc d’arbre d’un diamètre inférieur à 20 cm.
  • Rétrécissement naturel (passage entre 2 arbres ou rochers) ou artificiel (passage entre 2 piquets).
  • Passage sous une branche basse (hauteur minimale 1,30 m).
  • Franchissement d’une série de rondins.
  • Slalom entre arbres.
  • Rouler sur cailloux, gravillons, sable
  • Rouler lentement (exemple : parcourir 3 m en 10 s).
  • Déplacer un objet au sol (pour libérer le passage).
  •  

Voir aussi :

vendredi 30 janvier 2015

Mots clés : Jeunes, Critérium du Jeune Cyclotouriste


Article précédent : Critérium du Jeune Cyclotouriste : déroulement

Article suivant : Rapports des activités 2014 des cadres fédéraux