FFCT-Centre-Val de Loire
Avec la FFCT, le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire

Accueil > Archives > 2010 > ABECEDAIRE DE LA SEMAINE EUROPEENNE DE PRUDNIK (POLOGNE)

ABECEDAIRE DE LA SEMAINE EUROPEENNE DE PRUDNIK (POLOGNE)

DU 11 JUILLET 2010 AU 17 JUILLET 2010

vendredi 10 septembre 2010, par PETIT Marie-Claude


A comme Accueil très réussi des organisateurs polonais : tee-shirts de bienvenue offerts, yaourts aux fruits distribués gratuitement tous les matins, ainsi que délicieux gâteaux au fromage et au pavot. Accueil également très agréable des Polonais rencontrés au hasard des parcours (pour le ravitaillement en eau) ou autour d’une bière à la terrasse des cafés.

B comme Bac écologique qui a été utilisé pour traverser une rivière le lundi 12 juillet. C’est la force des bras des passagers arc-boutés sur une grosse corde qui faisait avancer ce drôle de bateau empli de cyclos et de leurs vélos.

C comme Cérémonie d’ouverture sur la place très ensoleillée de Prudnik où les discours se sont succédés, traduits quatre fois ! (allemand, anglais, français et tchèque).

D comme Défléchage complètement inutile, car les flèches étaient découpées dans du papier coloré auto-collant. Elles étaient placées un peu n’importe où, sur les panneaux routiers indicateurs de direction ou sur divers poteaux. Tout était possible ! Mais les parcours étaient fléchés et dès que le système était compris, on ne pouvait se perdre. Il fallait malgré tout surveiller la carte de route, très bien faite par ailleurs, surtout aux bifurcations de parcours…

E comme Etat des routes parfois défoncées, pavées dans les villes ou villages, et alors gare à celui ou celle qui avait des problèmes de fessier, de dorsales ou de cervicales ! Les routes étaient imprévisibles, mais malgré tout roulantes la plupart du temps.

F comme Feu d’artifice tiré le soir du 14 juillet à l’intention des Français présents à cette semaine, sur le stade autour duquel tous les campeurs étaient réunis.

G comme Gala de clôture où un beau spectacle de danses traditionnelles nous a été offert. Mais le repas (bon par ailleurs) qui a suivi, fut plutôt décevant : prestations complétement décalées par rapport au montant demandé. Le vin était fourni en quantité, mais doux et chaud, et convenant certainement mieux aux palais polonais…

H comme Honneur aux bières et aux délicieuses glaces polonaises, vraiment bon marché pour nous les Français. On s’en lèche encore les babines !

I comme Intéressantes, voire très intéressantes, les nombreuses églises baroques visitées.

J comme Joli parcours le mardi 13 juillet à travers les sommets verdoyants de la République Tchèque où le village de Jindřichov nous accueillit merveilleusement dans sa fraîche vallée.

K comme KRNOV, ville tchèque où l’accueil du vendredi 16 juillet fut particulièrement apprécié : guidage par les cyclos locaux le long de jardinets coquets, puis entrée dans la ville aux maisons colorées, gardiennage de nos vélos par les policiers municipaux, montée à la tour du superbe hôtel de ville, audition de musique tsigane jouée par un groupe de vieux musiciens pendant que sandwich et boisson offerts étaient dégustés. Encore une fois, un grand merci aux Tchèques que nous serons ravis d’ accueillir prochainement au sein de l’U.E.C.T, ce qui nous rend impatients d’aller pédaler dans leur beau pays.

L comme ŁAMBINOWICE, sur le trajet du mercredi 14 juillet, ou Lamsdorf quand cette partie de la Pologne était allemande. Un camp de prisonniers de guerre y fut installé par les Allemands durant la guerre de 1870, la 1ère et la 2ème guerre mondiales. Après cette dernière, le village redevint polonais. La visite du remarquable musée fut particulièrement émouvante, ainsi que celle de l’immense cimetière où reposent des milliers de prisonniers morts à la suite des mauvais traitements.

M comme Monastère franciscain de Gόra Św.Anny visité le lundi 12 juillet, perché sur une colline boisée escaladée sous une grosse chaleur. Le lieu est fort intéressant : église baroque et grotte de Lourdes dans un site entouré de roches sculptées.

N comme NYSA détruite à 80% durant la dernière guerre et découverte le jeudi 15 juillet. L’impressionnante église St Jacques (1430) et son campanile gothique s’élèvent sur l’immense place du marché, ainsi que la Maison de la Pesée au style Renaissance flamande.

O comme ORLEANAIS, ligue dont j’ai pu croiser des cyclos venus de l’Eure-et-Loir (Vernouillet), de l’Indre (Châteauroux, Argenton-sur-Creuse), de l’Indre-et-Loire (La Ville-aux-Dames), du Loir-et-Cher (Orchaise, Mont-près-Chambord, Nouan-le-Fuzelier), et du Loiret (Orléans Cyclo-Touriste, St Jean-de-Braye). Pardon à ceux que je n’ai pas vus ! Nous étions quand même 340 Français, mais je n’ai jamais réussi à connaître le chiffre total des participants…

P comme Pois cassés entrant dans la composition de la délicieuse soupe offerte après la messe célébrée en plein air pour les cyclotouristes le dimanche 11 juillet après-midi, dans un site ombragé abritant un monastère et une réplique de la grotte de Lourdes.

Q comme Quelle chaleur durant cette semaine !

R comme Rien à dire sur cette organisation presque parfaite. Sur le camping autour du stade, on trouvait le traditionnel stand de bière, la piste de danse avec estrade pour l’orchestre quotidien, des WC à n’en plus finir, des douches toujours chaudes, mais ni bacs à vaisselle ou à lessive ! Il fallait improviser !

S comme Sklep (épicerie de village) où l’on peut trouver le minimum : des « mets locaux » permettant de se réhydrater ou de se nourrir très simplement.

T comme Tiens, on a encore raté le point-ravitaillement ! Il faut dire que les cyclotouristes polonais partent beaucoup plus tard que la plupart des Français, et que les points de convivialité étaient établis en fonction de leurs horaires. Nous arrivions donc souvent trop tôt… avant l’ouverture… Certainement que les Polonais se couchent plus tard que nous et donc se lèvent plus tard. Il faut dire que leur cyclotourisme est vraiment familial : beaucoup de femmes et beaucoup de jeunes. Leur moyenne d’âge fait rêver…

U comme Ukrainiens
, groupe de jeunes cyclos-campeurs qui nous ont accueillis autour de leur sympathique feu de camp leur servant d’éclairage, et leur permettant de griller leurs saucisses ou autres « méloko ».

V comme Visite guidée de la ville de Prudnik le samedi 10 juillet après-midi, par une guide sympathique parlant très correctement le Français.

W comme Wyszyński, cardinal puis primat de Pologne interné durant la période la plus dure du régime communiste au monastère des Franciscains découvert le dimanche après-midi. Nous avons pu pénétrer dans sa cellule d’internement.

X comme Xylophone, appelé cymbalum dans la musique tsigane et dont les cordes sont frappées avec des maillets par un instrumentiste souvent virtuose.

Y comme Y faudra venir à Marche-en-Famenne, ville située dans la province du Luxembourg belge, pour la 7ème Semaine Européenne de Cyclotourisme du 16 au 23 juillet 2011. La plaquette distribuée à Prudnik par les organisateurs est fort alléchante !

Z comme Złotys, la monnaie polonaise qui a servi à régler tous nos achats. Il faudra encore attendre pour dépenser nos euros ! et

Z’ai bien aimé cette semaine polonaise touristique, dépaysante et sympathique.

Article précédent : Challenge du Centre à Saint-Georges-sur-Eure (28)

Article suivant : Qu’est-ce que le bénévolat ?

Photo gagnante du concours adultes
2017
Dernières brèves
16 mars Les newsletters de la FFCT

Connaissez-vous le site https://newsletter.ffct.org/ qui vous permettra d’accéder aux newsletters (lettres d’informations) publiées par la FFCT (...)

3 janvier Correction du modèle pdfjs

Maintenance mineure : Un bout de code affiché lors de la présentation des articles a été effacé. Ce n’était que des traces laissées par la (...)

23 décembre 2017 Lecteur de fichier pdf

Le lecteur (afficheur plutôt) de fichier pdf pdfjs a été installé (plugin) et permettra désormais de lire, si l’auteur le souhaite, les fichiers pdf en (...)

Concours photo 2016 : toutes les photos
Archives
Photos gagnantes concours précédents
2016 2015
27 mai 2018 à Pithiviers-le-Vieil : challenge du Centre.