FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire

Fondée par les Bituriges à peu près à la même époque que Rome, soit au VIIème siècle avant J-C., Avarich, qui deviendra Avaricum puis Bourges peut se prévaloir d’une naissance antérieure à celle de Lutèce et d’un très riche passé historique. N’y croise-t-on pas les ombres de Philippe Auguste, qui en développera en la fortifiant l’architecture médiévale, de Philippe Le Bel, qui y signera un traité de paix avec les Castillans, du fameux duc Jean de Berry, fils du roi Jean le Bon, mécène passionné par les arts, de Charles VII, « le petit roi de Bourges », de son fils Louis XI, sans oublier un véritable homme de légende, Jacques Cœur, généreux, magnifique, entreprenant et… très riche, ce qui sans doute contribuera à sa disgrâce. Des âmes d’universitaires de talent errent aussi dans les rues pavées de la vieille cité : Cujas, professeur de droit au grand renom, Jean Calvin qui prêcha la Réforme…

Au fil des siècles, Bourges s’est parée de superbes édifices, de jardins ravissants. Simple et noble, celle que César avait qualifiée de plus belle cité de Gaule est incontestablement l’une des plus belles villes de France. Des façades gothiques et Renaissance bordant des ruelles pavées, des maisons à pans de bois, de vénérables églises dont les clochers dominent à peine les toits d’ardoise qui les entourent. Rien de tapageur mais une élégance évocatrice.

Où que l’on soit, même à de nombreux kilomètres de la ville, on ne perd jamais de vue le monument le plus mythique de Bourges, l’immense nef de la cathédrale Saint-Étienne, inscrite depuis 1992 au patrimoine mondial de l’Unesco. Avec ses cinq portails de façade, finement sculptés, ses deux tours d’inégale hauteur, sa splendide collection de vitraux, sa crypte, elle attire des visiteurs venus des cinq continents qui restent béats d’admiration devant l’ampleur et l’envolée de la nef qu’accentue encore l’absence de transept. A l’est, la perspective du chevet et l’extraordinaire foisonnement des arcs-boutants vous laisse sans voix. Au sud de ce sublime vaisseau de pierre, l’ancien palais archiépiscopal borde le merveilleux jardin de l’Archevêché qui aurait été dessiné par Le Nôtre.

La visite de Bourges ne saurait se limiter à cette inoubliable cathédrale. Il faut s’immerger au cœur, assez limité en surface, de la vieille ville, découvrir la Grange aux Dîmes, la Promenade des Remparts, l’hôtel Lallemant, construit vers 1500 par une famille de financiers. La place Gordaine fut un haut lieu de marché, au Moyen Âge. En admirant au passage les vénérables maisons à pans de bois, on atteint le couvent des Augustins, puis l’hôtel des Échevins qui abrite désormais le musée Estève. Et voici l’autre monument célèbre de Bourges, le palais Jacques Cœur, dont le Grand Argentier de Charles VII entreprit la construction en 1443. Gothique mais annonçant la Renaissance, cette vaste demeure est dotée de perfectionnements étonnamment en avance sur leur temps.

Si vous le pouvez, dès la belle saison, suivez dès la nuit tombée l’itinéraire balisé de lumières bleues qui, tout au long d’un circuit d’environ 2 kilomètres entrecoupé d’animations scénographiques, offre une découverte surprenante du Bourges historique. Et enfin, une promenade dans les célèbres marais qui entouraient naguère la cité et dont une bonne partie subsiste pour le plus grand plaisir des jardiniers amateurs, des peintres et des photographes s’impose.

Venir à Bourges, c’est l’assurance d’avoir envie d’y revenir.

Article précédent : La forêt de Tronçais

Article suivant : Parcours route du dimanche 8 juillet 2012

Photo gagnante du concours adultes
2018
Dernières brèves
16 mars Les newsletters de la FFCT

Connaissez-vous le site https://newsletter.ffct.org/ qui vous permettra d’accéder aux newsletters (lettres d’informations) publiées par la FFCT (...)

3 janvier Correction du modèle pdfjs

Maintenance mineure : Un bout de code affiché lors de la présentation des articles a été effacé. Ce n’était que des traces laissées par la (...)

23 décembre 2017 Lecteur de fichier pdf

Le lecteur (afficheur plutôt) de fichier pdf pdfjs a été installé (plugin) et permettra désormais de lire, si l’auteur le souhaite, les fichiers pdf en (...)

Concours photo 2016 : toutes les photos
Archives
Photos gagnantes concours précédents
2017 2016 2015
1er décembre 2018 : AG fédérale à Boulazac (24)