FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire

Accueil > Archives > 2008 > La bonne position

La bonne position

Mots clés : Cyclotouristes

mardi 1er janvier 2008, par RICHEFORT Jean-Michel


Sur votre vélo, vous reposez sur 5 points d’appui : la selle pour le siège (périnée et fessiers), le cintre pour les 2 mains et les pédales pour les 2 pieds. Ces interfaces sont essentielles pour votre confort et conditionnent en partie votre aisance et votre efficacité au cours du pédalege.Bien réglée, la position améliore le rendement consécutif au travail musculaire lors des différentes phases du pédalage

1 - Le pied sur la pédale : Commencer par localiser l’articulation du gros orteil dite articulation métatarso-phalangienne).(la grosseur sur le bord interne du pied). Marquer son emplacement sur la chaussure. La cale sous la chaussure doit alors être réglée (avance,recul) de façon à ce que cette marque se situe au-dessus de l’axe de la pédale. On agit sur la cale située sous la chaussure. Le bon réglage consiste à placer l’axe de l’articulation du gros orteil (la grosseur sur le bord interne du pied) à l’aplomb de l’axe de la pédale lorsque le pied est horizontal. Le placement du pied sur la pédale détermine l’efficacité de la force d’appui et la mobilité articulaire de la cheville.

2 - L’assise : Placer la selle en position horizontale, en jouant sur le réglage du chariot. Vérifier l’inclinaison avec un niveau à bulle. Assis, le bassin ne doit pas glisser vers l’avant. La hauteur se mesure de l’axe de pédalier au centre du creux de la selle. Une recette simple : la hauteur de la selle se régle de telle façon que lorsque la pédale est au point le plus bas de sa course, le cycliste, en posant le talon sur cette pédale doit avoir la jambe complètement tendue. Effectuez un contrôle en pédalant en arrière avec cette fois les deux talons sur les pédales, un léger déhanchement doit être alors perçu. S’il est trop important, baissez légèrement la selle et recontrôlez. Attention : une selle trop haute provoque une bascule du bassin à chaque coup de pédale et peut entraîner une fatigue supplémentaire au niveau du dos et la colonne lombaire.

3 - Le recul de selle : Placer les manivelles rigoureusement à l’horizontale. Assis normalement sur la selle, la cale de chaussure enclenchée sur la pédale. Un fil à plomb partant de l’extrémité du fémur tombe au centre de l’axe de la pédale. Par extémité du fémur il faut entendre, le sillon que l’on sent bien au toucher sur le côté de la rotule

4- L’orientation de la selle : Le bec de selle doit se situer impérativement dans l’alignement du tube horizontal. Ce détail anodin, s’il n’est pas respecté, peut engendrer quelques problèmes d’irritation de l’entrejambe.

5- Les mains sur le cintre : leur placement influence la position du cycliste et le bon pilotage du vélo. La différence entre la hauteur de la selle et celle du cintre est variable ( entre 5 et 9mm voire plus pour les grands gabarits). L’ inclinaison du tronc vers l’avant, mains sur les cocottes de freins (à 45°), permet ainsi une aisance naturelle et une bonne ventilation. La bonne largeur du cintre doit correspondre à celle de l’articulation de l’épaule (moyenne 42cm).Enfin la longueur de la potence conditionne l’accès facile aux poignées de freins pour la sécurité et évite des tensions au niveau des cervicales.

La position ainsi définie réduit la fatigue, supprime les douleurs tout en limitant les tensions musculaires et tendineuses. C’est au cours de vos entraînements successifs que vous ressentirez les bienfaits d’une position adaptée et équilibrée. Vous pourrez l’affiner si besoin par de petits réglages complémentaires.

Cinq bonus

  • C’est le vélo qui s’adapte à votre morphologie et non l’inverse.
  • Pour vérifier votre position, faites vous assister par une personne compétente (éducateur ou vélociste). Vous pouvez avoir recours à une étude posturale : Ex"Cyfac Postural System"
  • La bonne position procure une impression de facilité et de confort dans la pratique.
  • Si une douleur articulaire ou tendineuse apparaît, vérifiez immédiatement vos réglages pour en déterminer la cause.
  • Lors de l’acquisition d’un nouveau vélo, il convient de reporter avec précision les cotes de position de l’ancienne monture.

Article précédent : Les Audax Jeunes : l’Aiglon d’Or

Article suivant : Qu’est-ce qu’une cyclo-découverte(R) ?

Photo gagnante du concours adultes
2017
Dernières brèves
16 mars Les newsletters de la FFCT

Connaissez-vous le site https://newsletter.ffct.org/ qui vous permettra d’accéder aux newsletters (lettres d’informations) publiées par la FFCT (...)

3 janvier Correction du modèle pdfjs

Maintenance mineure : Un bout de code affiché lors de la présentation des articles a été effacé. Ce n’était que des traces laissées par la (...)

23 décembre 2017 Lecteur de fichier pdf

Le lecteur (afficheur plutôt) de fichier pdf pdfjs a été installé (plugin) et permettra désormais de lire, si l’auteur le souhaite, les fichiers pdf en (...)

Concours photo 2016 : toutes les photos
Archives
Photos gagnantes concours précédents
2016 2015
18 novembre 2018 à Romorantin-Lanthenay (41) : Assemblée générale du Coreg Centre-Val de Loire