FFCT-Centre-Val de Loire
Le cyclotourisme dans la région Centre-Val de Loire

Accueil > Archives > 2005 > Union Sportive Nogentaise (28) a 100 ans !

Union Sportive Nogentaise (28) a 100 ans !

Mots clés : edito

dimanche 13 novembre 2005, par MARCHAIS Yves-Marie


Un coup de coeur pour un club toujours dynamique !

USN (0824) est un club qui a les trois affiliations, mais au delà de cette
précision, quelle aventure humaine que de faire "vivre " un club pendant un
siècle quelque soit la pratique !

Ces femmes et ces hommes ont eu
l’intelligence et la tolérance de respecter la pratique de l’autre. Certains
de nos clubs pourraient les prendre comme exemple !

Les pratiquants de la section cyclotourisme de ce club sont des licenciés
actifs et qui animent le mouvement au sein de la Ligue ORLEANAIS sur Route
et en VTT   (Semaine JEUNES, critériums, étape du tour cyclotouriste, challenge
du Centre et encore en 2006 !).

Remercions les de nous offrir leurs valeurs humaines et leur convivialité.

N.B. Ci-dessus la couverture de la plaquette commémorative du Club où figurent la photo historique et le groupe de coureurs des sections FFC   et UFOLEP  .

et son toujours jeune président

Messages

  • Bonjour

    S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
    Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
    J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
    Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

    Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • Bonsoir,
    Décidément, je ne comprends plus rien au cyclotourisme, moi qui pensais qu’une charte sur la publicité avait été adoptée par le Comité directeur fédéral... mais le cyclotourisme de la modernité est un fait avéré aujourd’hui si l’on en juge par la présence de plus en plus importante de la publicité.
    "Les Copains d’abord" Equipe du Centre conserveront à tout prix leur indépendance vis à vis de la réclame et leur esprit critique. On a les valeurs que l’on peut !
    Jean Pierre Cancé

  • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
    Jean Pierre Cancé

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • Tiens, on fait de la publicité pour Intermarché sur le site de la Ligue ?
    Ah, bon ! Moi qui croyait qu’il y avait une charte sur la publicité en pleine "réactivation".
    Bof ! Après les photos de stages de formation où l’on voyait des maillots "Harris et Fenioux" plus rien ne m’étonne...
    G Pascaud

  • une belle photo avec plein de publicité quelques jours avant les prises de licences, voila qui peut faire hésiter. Et oui, je suis allergique à toute forme de publicité.

  • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

    je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

    S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

    Voir en ligne : Spip

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • de Yves Brouard (encore MI a la FFCT  )
    En ouverture de cite,une belle photo (avec pub....) pour alimenter les débats sur le non respect des régles fédérale à l’AG   de 2006 à Vichy !Un beau pied de nez à tous les discours et publications d’intentions des dirigeants de la Fédé !!!!!Faut-il en rire ?
    Combien de temps encore nos membres dirigeants fermeront-ils les yeux au profit du nombre ?
    Etat d’urgence ? C’est pour le moins d’actualité !

    • Bonsoir,

      Je suis obligé de constater que la charte sur la publicité n’est pas, en la circonstance, appliquée, ce qui est très, très regrettable et fait désordre. Mais je dois être un idiot de n’avoir pas tout compris des méandres de la politique fédérale d’aujourd’hui. Ne soyons plus étonnés des égarements constatés dans l’image donnée des associations et de leurs nouveaux dirigeants. Elle reflète la disparition de l’éthique du cyclotourisme. Cependant, je reconnais volontiers au club en question ses 100 années d’existence ce qui est tout à son honneur. Une autre photo aurait pu être choisie pour la circonstance, moins agressive. Je tiens en grande estime le Président de ce club qui a donné beaucoup de son temps pour l’encadrement des jeunes en 1994 lors d’une certaine semaine fédérale réussie en Val des châteaux. Je m’étonne du choix de la photo et de son manque de vigilance. Le cyclotourisme fédéré n’en sort pas grandi.
      J’ai beaucoup de regrets et d’amertume ce soir car je connais nombre de cyclotouristes fédérés depuis de nombreuses années auxquels est donnée une occasion de plus d’aller voir ailleurs ce qui est très dommage. Nous avons "construit" la fédé depuis 30, 35 années et plus et pour ma part, aujourd’hui, demain je ne sais pas, je ne suis pas prêt à la quitter bien qu’il soit tout fait pour...
      Je suis choqué, si ce mot à encore une signification !

      Jean Pierre Cancé

  • Bonsoir,

    Je suis obligé de constater que la charte sur la publicité n’est pas, en la circonstance, appliquée, ce qui est très, très regrettable et fait désordre. Mais je dois être un idiot de n’avoir pas tout compris des méandres de la politique fédérale d’aujourd’hui. Ne soyons plus étonnés des égarements constatés dans l’image donnée des associations et de leurs nouveaux dirigeants. Elle reflète la disparition de l’éthique du cyclotourisme. Cependant, je reconnais volontiers au club en question ses 100 années d’existence ce qui est tout à son honneur. Une autre photo aurait pu être choisie pour la circonstance, moins agressive. Je tiens en grande estime le Président de ce club qui a donné beaucoup de son temps pour l’encadrement des jeunes en 1994 lors d’une certaine semaine fédérale réussie en Val des châteaux. Je m’étonne du choix de la photo et de son manque de vigilance. Le cyclotourisme fédéré n’en sort pas grandi.
    J’ai beaucoup de regrets et d’amertume ce soir car je connais nombre de cyclotouristes fédérés depuis de nombreuses années auxquels est donnée une occasion de plus d’aller voir ailleurs ce qui est très dommage. Nous avons "construit" la fédé depuis 30, 35 années et plus et pour ma part, aujourd’hui, demain je ne sais pas, je ne suis pas prêt à la quitter bien qu’il soit tout fait pour...
    Je suis choqué, si ce mot à encore une signification !

    Jean Pierre Cancé

    • de Yves Brouard (encore MI a la FFCT  )
      En ouverture de cite,une belle photo (avec pub....) pour alimenter les débats sur le non respect des régles fédérale à l’AG   de 2006 à Vichy !Un beau pied de nez à tous les discours et publications d’intentions des dirigeants de la Fédé !!!!!Faut-il en rire ?
      Combien de temps encore nos membres dirigeants fermeront-ils les yeux au profit du nombre ?
      Etat d’urgence ? C’est pour le moins d’actualité !

  • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

    jp cancé

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • Quelle déception,

    Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
    Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
    Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
    Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
    Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

    Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

    Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
    J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
    BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

    Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
    Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

    Catherine Biewesch COVernouillet

    Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

    Marcel

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • Bonsoir.

    Un clic sur votre site me fait découvrir ce que j’appelle un dysfonctionnement. Dysfonctionnement qui, ajouté à d’autres un peu partout en France, nuit GRAVEMENT, une fois de plus, à l’éthique du CYCLOTOURISME que j’aime et défends depuis de très nombreuses années.
    Certains de ceux que vous appelez, dans votre grande sagesse (!), "PARTENAIRES" ne sont, et vous le savez, que des requins dont l’unique objectif, est de se faire du fric, plein de fric. (Eux, je les excuse : c’est leur vocation première. Je parle de vos "bons amis" les enseignes de distribution ou ce labo connu, qui font cause commune en l’occurence - tiens, tiens ! -...ce qui montre bien qu’il y a un tas de "grain à moudre" et "du blé à se faire" ! (On peut inverser pour faire plus logique).
    Mais vous ??? (C’est à dire, quelque part, la F.F.C.T.) qu’avez-vous à y gagner ?...Ne voyez-vous pas plutôt ce que vous avez (ce que NOUS avons) à y perdre ? Avez-vous bien tout pesé ?... Sans doute que oui...et votre choix est fait (il a même dû être très vite fait).
    Désolant, attristant...refoulant (alors que dans le même temps, vous proposez de très belles randonnées), donc désespérant.

    Pierre Crolais
    Licencié F.F.C.T. à "Sports et Loisirs Cyclotourisme 80130 Friville-Escarbotin"
    (résidence : Bretagne ; lieu de naissance : BUZANCAIS -36-)

  • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
    Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
    Amitiés à tous
    Henri BOSC

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
      Jean Pierre Cancé

  • Tu vois Henri, l’intelligence ne se décrêtre pas. Il aurait été tellement simple de "cacher" cette banderolle et tout serait rentrer dans l’ordre. C’est là que l’on constate l’absence de bénévolat "désintéressé" de nos élus car à priori ils ont un intérêt sans doute particulier à laisser la photo en l’état...!
    Jean Pierre Cancé

    • Bonjour

      S’agit il d’un club UFOLEP  , FSGT   ou FFC  .
      Je pense, Mr Marchais que vous nous montré là une forme de tenue de cyclosportif que l’on cherche a faire disparaître de notre fédé.
      J’espère au moins que Inter machin vous a payé pour balancer une bêtise pareille sur le site de l’Orléanais.
      Je vous demande, Mr Marchais, de retirer cette photo de groupe dans les plus bref délai.

      Jean-Michel PLANCQ.

    • J’avais rédigé un message aussitôt retiré car n’étant pas tout à fait conforme, sans doute, à la déontologie du site... je récidive... je trouve inadmissible la publicité faite à Intermachin, il me semble qu’il existe une charte sur la publicité à la FFCT   , alors appliquez là ! Merci d’avance.
      Jean Pierre Cancé

    • Avant qu’un message n’apparaisse, il faut ... "un certain temps" ! Le temps au "noyau" de Spip de refaire les calculs (certains ne sont effectués que toutes les 24h - la mise à jour de l’affichage suite à la modification d’un article publié par exemple).

      je ne supprimerai aucun message critique ou ne suivant pas une ligne quelle qu’elle soit (il ne s’agit pas ici de déontologie). Je ne supprime que les messages sans intérêt. Ils ne sont supprimés que de l’affichage, pas de la base de données. [Spip fonctionne comme une salle de rédaction en tentant de respecter la plupart des règles journalistiques.] Mon rôle de webmaster n’est pas de censurer mais de ne pas afficher les messages qui n’ont rien à y faire (exemple de contenu supprimé : "tetretetertertertertrter"). A la dispo. de quiconque pour vérifier. Je tiens beaucoup, dans les sites que je gère, à une certaine éthique (là, c’est de la déontologie = respect du droit d’expression quand on gère un site ouvert à l’expression).

      S’il advenait que le comité directeur de la ligue ORLEANAIS (et lui seul) me demande de supprimer un message parce qu’il ne correspond pas à "la ligne", j’abandonnerai aussitôt ma fonction de responsable du site de la ligue ORLEANAIS. Si la demande vient d’ailleurs, je n’en tiendrais pas compte.

      Voir en ligne : Spip

    • Voilà au moins un sujet qui a motivé les troupes cyclotouristes classiques, comme quoi il faut peu de choses pour retrouver certaines vertues essentielles de l’éthique cyclotouriste. S’il pouvait y avoir un peu d’intelligence responsable et admettre qu’il y a erreur par trop de précipitation. Ca aurait le mérite de l’honneteté... et le débat serait terminé.

      jp cancé

    • Quelle déception,

      Quelle déception, pour le choix de la photo d’accueil du site de la ligue. Un placard publicitaire aussi grand !…déjà les maillots cela aurait fait beaucoup…
      Me suis-je trompée de site ? Suis-je sur un site de petits couraillons ? Ou sont-ce la relève cyclo…mais pas touriste. Car enfin nous sommes bien sur notre site.
      Si chacun est libre de se transformer en homme sandwich, n’y a-t-il pas une certaine éthique à respecter ? En l’occurrence avoir peut être en premier lieu au niveau de la ligue un ‘‘garde fou médiatique’’.
      Je trouve tout à fait à sa place de mettre à la une un club centenaire au combien sympathique, engagé et disponible, je sais de quoi je parle, j’ai moi-même été au Codep   28, sous la présidence de notre regretté Christian Griffon et auprès de J P Delporte. Les éloges, il les mérite, mais la photo !
      Jean Pierre, en plus d’être un copain, est un type sympa, passionné, disponible et compétent, il est aussi un excellent photographe. Pourquoi ne pas lui avoir demandé un cliché plus en adéquation avec notre Fédération Française de Cyclotourisme. J’insiste ! Et non en adéquation avec la FFC   ou l’UFOLEP  

      Est-ce une volonté fédérale de ne pas colmater la brèche déjà pas mal ouverte.

      Encore une fois, je me sens de moins en moins à ma place dans cette fédération, elle a tellement changé de visage en vingt ans de ma fidélité auprès d’elle. C’est vrai que la fidélité aujourd’hui n’est pas une valeur qui monte et j’éprouve beaucoup d’amertume et ressens comme une trahison à nos anciens, chaque fois que je constate ce genre de dérive. Notre fédé est devenue une entreprise ancrée dans notre sacro sainte société de consommation, mais qu’en est-il de notre loisir ?
      J’ai renoncé à beaucoup d’organisations dont les horaires ne correspondent pratiquement jamais à une allure ‘‘cyclotouriste’’ (c’était déjà une préoccupation au CODEP   28 du temps de Christian) Désormais je pars sur des voyages itinérants seule ou accompagné de ceux qui partagent ma passion du vélo découverte. En toute liberté et indépendance, au grés des BPF  ,
      BCN  , des rencontres, des paysages, la liste se modifie à volonté elle est totalement transformable, elle est forcément merveilleusement renouvelable.

      Enfin pour en terminer, quel est le sens de votre éditorial monsieur Marchais, sous couvert d’un anniversaire, quel compte voulez-vous régler ? Avec qui ? Quelle leçon voulez vous faire passer ? J’ai lu les mots intelligence, tolérance, respect de la pratique de l’autre. Mille fois d’accord, mais alors n’oubliez pas les valeurs essentielles et l’éthique qui ont fait les grandes heures de nos précurseurs et dont très logiquement vous devriez être garant.
      Puisse cette lettre vous faire prendre conscience, qu’après avoir beaucoup donné certains ont cessé d’y croire, surtout si les fondations sont galvaudées

      Catherine Biewesch COVernouillet

      Un coucou à mon amie Gisèle de l’USN.

    • nous sommes de vieux crabes peut-être mais attachés à quelques valeurs élémentaires ; la réponse de Yves-Marie MARCHAIS, que je ne connais pas et qui est sûrement estimable, est très spécieuse ; la fin justifierait les moyens ? Donc comme dans le monde néolibéral en somme ! Les roue sont faites pour tourner ; les instituteurs commencent à ruer dans les brancards et à rejeter les doctrines pédagogiques en vogue, pourvoyeuses d’analphabètes, pour revenir aux bonnes vieilles techniques que nous avons subies avec succès. Ce sont eux qui seront les modernes sous peu.Donc il me semble important de rester sur nos positions et d’affirmer notre credo sans crainte d’être ringards. Nous ne sommes pas isolés .

      Marcel

    • Je viens de prendre connaissance de ce dossier.
      Il me semble que tout a été dit dans les divers commentaires auxquels je m’associe pleinement. De toute façon il est clair qu’il n’y a pas de volonté fédérale vraiment marquée pour éradiquer la publicité (pourtant interdite sur les vêtements depuis 1986) quand on voit les mesures dilatoires qui sont proposées, à appliquer "gentiment" et avec un "accompagnement" financier
      Amitiés à tous
      Henri BOSC

Article précédent : Adulte expérimenté pour école de cyclotourisme

Article suivant : Charte sur la Publicité

Photo gagnante du concours adultes
2017
Dernières brèves
16 mars Les newsletters de la FFCT

Connaissez-vous le site https://newsletter.ffct.org/ qui vous permettra d’accéder aux newsletters (lettres d’informations) publiées par la FFCT (...)

3 janvier Correction du modèle pdfjs

Maintenance mineure : Un bout de code affiché lors de la présentation des articles a été effacé. Ce n’était que des traces laissées par la (...)

23 décembre 2017 Lecteur de fichier pdf

Le lecteur (afficheur plutôt) de fichier pdf pdfjs a été installé (plugin) et permettra désormais de lire, si l’auteur le souhaite, les fichiers pdf en (...)

Concours photo 2016 : toutes les photos
Archives
Photos gagnantes concours précédents
2016 2015
17 juin 2018 à Baugy (18) : challenge du Centre.